LE CIMETIERE COMMUNAL 2017-12-22T13:08:34+00:00

LE CIMETIERE COMMUNAL

En janvier 1851, Madame Cassin, née Perrine Bazantay, propriétaire de la maison du coteau, l’ancienne seigneurie de Mâchelles, donne à la commune de Faveraye un terrain de près de 20 ares, situé à plus de 300 mètres des habitations, comme l’exige la loi, pour faire un nouveau cimetière plus central que celui de Faveraye.
Ce carrefour des routes de Mâchelles à Faveraye et du château de l’Assay, dit carrefour de la croix de l’Ormeau était pour les habitants de la commune un lieu symbolique. C’est à cet endroit qu’en 1794, quelques femmes courageuses attendaient les troupes républicaines et leur demandèrent d’épargner le village. Ce 8 septembre, deux châteaux brûlèrent, le Marais et les Marchais mais le bourg de Faveraye et les villages de Mâchelles, les Loges et Machelet furent épargnés.

Le grand monument près de la croix mission rappelle ce don de la famille Bazantay, qui firent construire et furent propriétaire du domaine de Pont-Boursault pendant quelques années.